La qualité de l'interprète participe au succès d'un projet

 

Le réseau international du cabinet SpeakUP se compose d’interprètes de conférence de haut niveau issus de grandes écoles comme l'ESIT et l'ISIT, et d'universités et d'écoles équivalentes dans d’autres pays européens. Tous sont membres (ou candidats) de l’Association Internationale des Interprètes de Conférence (AIIC).
Ils travaillent aussi bien pour les entreprises les plus variées que pour des institutions européennes et internationales (ESA, ONU, OCDE, UNESCO), l’Elysée, le Quai d’Orsay, et d'autres Ministères, et partagent tous la même philosophie : être au service du client pour lui apporter une valeur et une qualité maximales

 

Interprète-conseil, Ulrike Poyda-Chauvin offre des prestations de haut niveau et sur mesure, au meilleur rapport qualité-prix du marché. « Une traduction de qualité a un coût », souligne-t-elle, « tandis qu'une mauvaise traduction low-cost peut finalement coûter très cher ! ».

 

 

Comment se décline votre activité?
Ulrike Poyda-Chauvin : Elle comprend l'interprétation simultanée et consécutive (congrès, salons professionnels, interviews télévisées, voyages d'affaires, négociations, etc.), la composition et la coordination d'équipes d'interprètes pour toutes les langues d'une conférence (soit une solution totalement personnalisée en fonction des besoins du client), la mise en place de la sonorisation en coopération avec des partenaires spécialisés, et la traduction des documents de réunion pour nos clients.

 

« Global English is not enough for global business »

 

Vous accompagnez donc les entreprises nationales et internationales pour leurs besoins de communication les plus divers...
UPC : Assurément, nous leur offrons notre expertise pour leur relation client, pour leurs instances dirigeantes lorsque les administrateurs sont de plusieurs nationalités, et également pour leurs comités d'entreprise. Ainsi, depuis plus de 15 ans, nous accompagnons le comité d'entreprise européen d'un grand groupe d'aérospatiale et de défense pour ses réunions impliquant six langues.

En quoi vous différenciez-vous sur le marché ?
UPC : Nous sommes un réseau d'interprètes indépendants travaillant selon les standards de l’AIIC, garante de qualité et de professionnalisme. Interprète active moi-même et interface directe du client, je connais parfaitement les défis de l’organisation ainsi que les interprètes recrutés. Je suis donc à même de cerner les besoins du client, lequel peut nous accorder sa confiance et compter sur notre réactivité immédiate.
C’est ce qui nous distingue justement des agences spécialisées ou généralistes qui, par définition, visent à maximiser leur profit au détriment de la prestation et du contact direct, pourtant primordial, entre l’interprète et le client. Celui-ci perd en réactivité et en qualité de service pour un prix plus élevé.
La solution SpeakUP offre ainsi l’équation optimale alliant réactivité, qualité et coût.

 

« L'interprète est votre carte de visite »

 

Pourquoi est-il important de faire appel à des interprètes expérimentés, membres de l'AIIC ou équivalent ?
UPC : L'interprétation de conférence est une prestation très exigeante qui requiert une grande culture générale, une connaissance des subtilités d'une langue, etc. Il faut être capable de s’approprier rapidement les sujets les plus divers et s’adapter à la population client. Sur des sujets sensibles comme des négociations contractuelles ou des discussions sociales, une traduction approximative peut avoir des conséquences graves. Gagner ou perdre un contrat peut dépendre de la qualité de l’interprète. De plus, un interprète de haut niveau contribue à l’image de marque de l'entreprise.
Or le métier n'est pas protégé, et tout un chacun peut proposer ses services. L'AIIC est la seule organisation représentante de la profession au niveau mondial, avec un code de déontologie essentiel notamment pour le respect du secret professionnel.

 

https://www.entreprendre-et-manager.com/interviews/speakup.html

 

ePaper
Partager :

L’interprète, dépense inutile… ou valeur ajoutée ?

 

Le cabinet SpeakUP, spécialiste de l’interprétation de conférence, propose des solutions parfaitement adaptées aux besoins de ses clients. Interview d’Ulrike Poyda-Chauvin, interprète-conseil, créatrice de SpeakUP, diplômée de l’école d’interprétation et de traduction de Munich pour l’allemand, le français et l’anglais et membre de l’Association internationale des interprètes de conférence (AIIC).

 

Par qui est composé le réseau du cabinet SpeakUP?

Nous sommes des interprètes de conférence de haut niveau issus de grandes écoles comme l’ESIT et l’ISIT et d’universités équivalentes dans d’autres pays européens. Pratiquement tous sont membres de l’Association Internationale des Interprètes de Conférence (AIIC).

 

À qui s’adresse votre réseau?

SpeakUP s’adresse aux entreprises nationales et internationales pour leurs besoins de commu-nication les plus divers : relation-client, médias, instances dirigeantes (conseil d’administration ou de surveillance, comités d’entreprise euro-péens). Nos interprètes travaillent aussi régu-lièrement pour les institutions européennes et internationales (ESA, ONU, OCDE, Unesco), l’Elysée, le Quai d’Orsay et d’autres Ministères. Tous sont animés par le même esprit : être au service du client pour lui apporter une valeur et une qualité maximales.

 

À l’heure où l’on parle presque tous en anglais, pourquoi recourir à l’interprète?

Avec la mondialisation et ainsi l’omniprésence de l’anglais, la tendance est de communiquer dans la langue de Shakespeare, ou plutôt en globish ! Mais autant on peut comprendre le recours à l’anglais pour les échanges internes dans une entreprise multinationale, autant son utilisation est insuffisante dans toutes les situations à forts enjeux où on ne peut se permettre l’approxima-tion (négociations avec des clients, consultations politiques, dialogue social...).

 

« Global English is not enough for global business ».

 

Il est donc judicieux de faire appel à un professionnel expérimenté...

Oui, exactement, pourquoi se priver de l’excellent moyen d’expression dont on dispose avec sa langue maternelle ? En intervenant en anglais, le participant à une réunion internationale risque bien souvent des malentendus, des faux-amis, faux-sens et autres contresens. Parfois même, il peut se retrouver dans une position de faiblesse si l’autre maîtrise mieux l’anglais... « Dans une langue étrangère, je dis ce que je peux ; dans ma langue maternelle, je dis ce que je veux », disait l’ancien ministre allemand des Affaires Étrangères, Hans-Dietrich Genscher.

 

Comment choisir son interprète?

Les interprètes travaillant selon les standards et la déontologie de l’AIIC ou équivalent (secret professionnel !) sont les plus qualifiés. Notre métier n’étant pas réglementé, n’importe qui peut proposer ses services sans avoir à justifier de sa qualification, et ceux qui ne remplissent pas les critères professionnels de l’AIIC tendent à com-penser leur manque de compétence par des prix alléchants. Or, une mauvaise traduction low-cost peut au final coûter très cher.

 

Quelle est la valeur ajoutée d’un interprète?

Convaincre l’interlocuteur, gagner ou perdre un contrat peut dépendre de la qualité de l’interprète. Si un interprète ne va jamais «déclencher, ni éviter une guerre», la qualité de l’interprétation peut être déterminante pour le succès d’un projet transnational, d’une négociation...

 

La traduction de qualité a un prix...

Trop souvent, les services d’interprétation et de traduction de qualité ne sont considérés que comme un coût et non comme une valeur ajoutée. Travailler avec des prestataires de qualité contri-buera au contraire à mettre en avant l’image de marque de son entreprise. Une solution profes-sionnelle mettra en valeur le professionnalisme de celle-ci et lui permettra de se démarquer de la concurrence. Il ne faut pas rechercher les meil-leurs prix mais le meilleur rapport qualité-prix !

 

Pourquoi faut-il passer par des interprètes-conseils au lieu des agences?

Les interprètes-conseils sont l’interface directe du client. Interprètes eux-mêmes, ils connaissent parfaitement les enjeux, les spécificités du métier, les défis de l’organisation et sont donc les mieux à même de cerner les besoins du client et de lui proposer une solution « sur mesure ». En tra-vaillant directement avec SpeakUP sans passer par une agence, le client non seulement paiera moins cher mais aura en plus l’assurance d’avoir des professionnels du plus haut niveau.

 

ePaper
Partager :

Appel

Email